Translate This Page

French English German Italian Portuguese Russian Spanish

 

 

Depuis quelques années, avec la montée des températures de la planète, la sécheresse, les inondations, la surpopulation, de nouveaux virus et épidémies apparaissent plus inquiétantes les unes que les autres.
Ces nouveaux virus, capables d’infecter l’homme, émergent de temps en temps et se propagent à la surface du globe.
Certains sont connus et leurs traitements sont identifiés. D’autres le sont beaucoup moins. Ainsi, le virus de la grippe, dont la très forte mutation peut déclencher une pandémie, inquiètent les scientifiques de par l'agressivité de ses nouvelles souches (le virus nCoV ou SRAS syndrome respiratoire aigu sévère, AH1N1, etc...)
Les abris de protection NBC (nucléaire, biologique, chimique), grâce à leur enveloppe étanche et aux filtres NBC, protègent complètement ses occupants contre toute agression biologique du type virus.


 
VIRUS EBOLA EN 2014


Le centre national de référence (CNR) des fièvres hémorragiques virales au laboratoire P4 Pasteur-Inserm de Lyon, a, le premier, identifié le 21 mars le virus Ebola à l’origine de l’épidémie apparue en Guinée qui s’étend désormais aux pays limitrophes de l’Afrique de l’Ouest: la Côte-d’Ivoire, la Sierra Leone, le Mali…

Depuis quatre mois, les autorités peinent à circonscrire les foyers d’infection du virus mortel. C'est la plus grave épidémie connue.
Cette nouvelle épidémie du virus Ebola qui frappe l’Afrique de l’Ouest est-elle sans précédent?

Oui et non. Des épidémies similaires en République Démocratique du Congo, en Angola et d’une manière plus générale en Afrique centrale ont déjà été recensées faisant à chaque fois entre 100 et 300 morts. Cependant, l’émergence nouvelle du virus en Afrique de l’Ouest et l’apparition de foyers secondaires à Conakry, la capitale de la Guinée, est une première. Ce qui est étonnant, c’est qu’il n’y a pas vraiment de particularité pour cette souche. On s’attendait à découvrir celle dite «Taï forest», recensée en Côte-d’Ivoire, pas très loin de la source de l’épidémie actuelle. La «Taï forest» avait été découverte en 1994 et avait été à l’origine de plusieurs cas chez les grands singes. Il n’y avait eu qu’un seul cas humain, conséquence d’une manipulation d’un chimpanzé atteint du virus Ebola. Cependant, comme on savait qu’il évoluait dans la forêt de cette région, on s’attendait à trouver cette espèce-là (en Guinée). On est donc très étonné que le virus à l’origine de cette nouvelle épidémie soit issu de la même souche que celle présente en Afrique centrale. Ce qui est vraiment singulier, c’est qu’il se soit retrouvé à 2 500 kilomètres de sa zone habituelle de circulation.

 

 

 

Adresse Contact

AMESIS Construction

MENTON
Bureau Principal
18 Promenade du val de MENTON
06500 MENTON
FRANCE

PRINCIPAUTÉ de MONACO
Bureau Commercial
GLYCERIO DO ESPIRITO SANTO Janice
11 Boulevard Du Jardin Exotique
MONACO MC 98000

N° SIRET : 750 051 898 00013
N° TVA INTRACOMMUNAUTAIRE : FR49750 051 898 00013

Questions, conseils ou devis
Numéro PORT. DIRECT : 0033 (0)615283829
Numéro BUREAU : 0033 (0)483392088

FORMULAIRE DE CONTACT  

AMESIS infos

 

LA PRINCIPAUTÉ DE MONACO

PARLE D'AMESIS

 

 

AMESIS
Nouveau bureau commercial
à MONACO

 

Boutique NBC en ligne

 

BOUTIQUE NBC EN LIGNE

"AMESIS"