Translate This Page

French English German Italian Portuguese Russian Spanish

 

 

16/01/2014

Nos installations et centrales nucléaires en France, et dans le monde entier sont elles sûres et impénétrables?

(Un abri de protection NBC vous protège en cas d'accident d'une centrale nucléaire. Il sera le seul endroit non contaminé grâce au sas de décontamination)

Le 16 janvier 2013 débutait la prise d'otages sur le complexe gazier d'In Amenas, en Algérie, durant laquelle 38 travailleurs occidentaux et un Algérien ont perdu la vie. Un an après, une rescapée et le fils d'un otage tué témoignent pour FRANCE 24.

Responsable de l’antenne médicale du complexe gazier d’In Amenas dans le sud de l’Algérie, Murielle Ravey était la seule femme expatriée à travailler sur le site. Il y a un an, au deuxième jour de l'attaque terroriste contre la raffinerie, l'infirmière a réussi miraculeusement à échapper au massacre exécuté par des dizaines de terroristes. Une quarantaine de ses collègues, pris au piège, n’ont pas eu cette chance et ont été tués.

À 5h50, le 16 janvier 2013, lorsque l’alarme générale retenti, Murielle Ravey enfile par réflexe sa tenue de protection chimique et incendie. "On ne sait pas ce qui se passe et on attend les informations de la salle contrôle de l'usine pour savoir quel est le problème, pourquoi il y a cette alarme, raconte-t-elle à FRANCE 24. Il y a un ingénieur du service qui court vers nous et qui nous dit 'C'est une attaque terroriste, c'est une attaque terroriste ! Je les ai vus. Ils sont armés. Ils arrivent. Cachez vous !'"

 

 

12 janvier 2013

La France en guerre contre les islamistes

La France s'est engagée militairement vendredi au côté de l'armée malienne, qui a annoncé dans la soirée avoir repris, avec l'appui aérien des forces françaises, la localité stratégique de Konna, dans le centre du Mali, que les islamistes avaient prise la veille.

A Paris, François Hollande a officialisé en fin d'après-midi le soutien militaire de la France à son ancienne colonie pour contrer l'avancée vers le Sud des rebelles islamistes. Dans une déclaration à l'Elysée, le président français, chef des armées, a annoncé qu'une opération militaire avait débuté dans l'après-midi avec le concours des forces françaises.  

"J'ai (...), au nom de la France, répondu à la demande d'aide du président du Mali, appuyé par les pays africains de l'Ouest", a-t-il dit, soulignant que Paris intervenait "dans le cadre de la légalité internationale".

 

 

12 octobre 2011

Une troisième guerre mondial en préparation


La menace d’un troisième conflit mondial plane encore sur notre belle planète. Cette menace doit être prise au sérieuse car il y a déjà un certains nombres d’ingrédients qui sont réuni. Pour rappel on se souvient bien que pour déclencher la première guerre mondial il a fallu déclencher la première grande crise économique mondial, diviser le monde en blocs, et inciter à des révoltes internes et à l’agression  de petits États protégés par de grandes puissances. Ensuite pour déclencher encore une second guerre mondiale il a fallu crée une second grande crise économique mondial en 1929,diviser le monde en blocs, créer des conflits internes, agresser des petits États soutenu par d’autres grandes puissances et cela avec une démonstration de force. Aujourd’hui encore on est en face des mêmes scénarios car il y a la troisième crise économique mondial qui a déjà commencée car beaucoup parlent de l’effondrement de la bourse qui monte et qui descend, on assiste aussi à la chute des États comme la Grèce, le Portugal, l’Espagne et même l’Italie, on a également vu des indignés américains manifestés en masse au siège de la bourse américaine.

 

 

9 décembre 2012

L´armée française se prépare au combat urbain (guerre civile).

Un article était parut , il y quelques jours sur l’Allemagne qui s’apprêtait à construire le plus important centre d’exercice européen pour l’entraînement à la lutte contre les émeutes, la France vient d’inaugurer une «  ville fantôme équivalent d’une cité de 5 000 habitants » afin de faire face aux « nouvelles formes de combat ».
Devant 40 journalistes, des généraux, des membres des commissions de défense de l’Assemblée nationale et du Sénat, l’armée a montré que les prochains combats de l’armée auront lieu dans les banlieues, afin de les sensibiliser aux besoins de renouveler son équipement « à bout de souffle ».


L’armée française, qui se prépare à la guerre des cités, a construit spécialement à Sissonne, dans l’Aisne, une cité fantôme grande pour 5000 habitants, pour entraîner ses soldats.
Le budget pour ce programme de guérilla des banlieues, nommé " Scorpion", est de 400 millions d’euros par an pendant 10 ans, et il faut convaincre les décideurs politiques de son bien fondé.

Aube - Dans une ville fantôme bâtie dans l'Aisne, l'armée se prépare aux nouvelles formes de combat pour être plus efficace et moins vulnérable

 

 

12 janvier 2013

Risque d'attentats en France, la France s'est engagée militairement vendredi au côté de l'armée malienne.


Le président François Hollande a annoncé samedi, au lendemain du début de l'intervention militaire française au Mali, un renforcement du plan Vigipirate en France.

Le président François Hollande a annoncé samedi, au lendemain du début de l'intervention militaire française au Mali, un renforcement du plan Vigipirate en France, qui devrait passer prochainement au niveau d'alerte "rouge renforcé". Dans une allocution télévisée à l'issue d'un conseil de défense à l'Elysée, le chef de l'Etat a déclaré que, hormis sur le terrain d'action malien, "la lutte contre le terrorisme exige de prendre toutes les précautions nécessaires ici en France".

Par conséquent, il a été demandé au Premier ministre Jean-Marc Ayrault de renforcer le plan Vigipirate. "Il fera en sorte que ces instructions puissent être exécutées dans les meilleurs délais", a souligné François Hollande. Un renforcement signifie un passage au niveau "rouge renforcé", a-t-on ensuite précisé à la présidence de la République. Ce niveau d'alerte est généralement en vigueur pendant les périodes sensibles comme les fêtes de fin d'année.

 

 

15 Décembre  2012

L’Iran dispose de suffisamment de plutonium pour fabriquer 24 bombes du même type qu’à Nagasaki.

Échec des pourparlers nucléaires américano-iraniens.


Les négociations secrètes en face-à-face que le Président Barack Obama a lancées avec l’Iran sont allées droit dans le mur. Un membre de premier plan de l’équipe iranienne, Mostafa Dolatyar, a déclaré, vendredi 14 décembre, à New Delhi, que le processus diplomatique visant à résoudre le problème nucléaire avec l’Iran, ne menait, en fait nulle part, parce que la demande que Téhéran mette un terme à son enrichissement d’uranium à 20% n’a aucun sens ».

Il a poursuivi en disant : “Ils [les puissances mondiales] ont fait certains liens avec des questions purement techniques, et d’autres, purement politiques. Aussi longtemps que cela traduit la mentalité, l’esprit et que c’est là toute l’approche du sujet par le 5+1 [Les Six Grandes Puissances] – ou quelle que soit la façon dont on l’appelle- il n’y a aucune issue à ce jeu ».

 

31 Août 2008

Va-t-on assister à une troisième guerre mondiale?

C'est une question qui mérite d'être posée après les évènements qui ont notamment touchés le Caucase. Le refroidissement des relations russo-occidentales peuvent également laisser envisager une deuxième guerre froide dont parlent beaucoup les média.
Mais l'analyse des forces en présence (voir carte) indique bien que le combat se résume à bien plus qu'à une simple confrontation entre Russes et Occidentaux comme cela a été le cas avant la Chute du Mur de Berlin.
A peu près toutes les grandes puissances auront un rôle à jouer si une guerre devait se déclarer. Depuis plusieurs années, Washington et son allié sioniste ont su transformer le Caucase et le Moyen Orient en un véritable champ de bataille gigantesque.

Adresse Contact

AMESIS BAT PROTECT

GENÈVE
Bureau Principal
Rue Du Cendrier 15
1201 GENÈVE CH
SUISSE

UID:
CHE-382.857.008
Handelsregister-Nummer:
CH-660.2.491.017-4

MENTON
18 Promenade du val de MENTON
06500 MENTON FR
FRANCE

PRINCIPAUTÉ de MONACO
Bureau Commercial
GLYCERIO DO ESPIRITO SANTO Janice
11 Boulevard Du Jardin Exotique
98000 MONACO MC

N° SIRET : 750 051 898 00013
N° TVA INTRACOMMUNAUTAIRE : FR49750 051 898 00013

Questions, conseils ou devis
Numéro PORT. DIRECT : 0033 (0)615283829
Numéro BUREAU : 0033 (0)483392088

FORMULAIRE DE CONTACT  

AMESIS infos

 

LA PRINCIPAUTÉ DE MONACO

PARLE D'AMESIS

 

 

AMESIS
Nouveau bureau commercial
à MONACO

 

Boutique NBC en ligne

 

BOUTIQUE NBC EN LIGNE

"AMESIS"