Translate This Page

French English German Italian Portuguese Russian Spanish

 

 

29 avril 2014

Europe: probable contamination du virus Ebola à cause de l’immigration clandestine massive en Italie

(Un abri de protection NBC vous protège en cas de d’épidémie de virus mortelle, grâce à leur sas de décontamination et à la ventilation NBC avec filtre à charbons actifs)

Le Virus Ebola pour en finir avec l’immigration clandestine
Le problème de l’immigration clandestine massive en provenance de l’Afrique est en passe d’être solutionnée, à cause du virus Ebola. Petit correctif sur l’emploi de l’adjectif «clandestin» qui est un doux euphémisme au regard de ces milliers d’embarcations qui naviguent au vu et au su de tous, ou de ces grappes d’africains qui submergent les barrières de Ceuta et Mellila, par des assauts successifs.

Pendant 10 ans, l’Union Européenne, gangrenée par les partis de gauche, eux-mêmes soutenus par les habituelles bonnes consciences médiatiques, a été incapable de résoudre le problème. Pire elle n’a pas trouvé mieux que d’envoyer des réprimandes au gouvernement italien pour son « traitement scandaleux de l’accueil des immigrés sur l’île de Lampedusa ».



 En 6 mois environ, la Marine italienne a récupéré 20 000 personnes sur des bateaux de fortunes, ce qui donne environ 3000 par mois. Depuis le début de l'année, plus de 8500 immigrants ont débarqué sur les côtes italiennes, soit dix fois plus que sur la même période de 2013.

 Mais ça c’était avant ! Début avril, c’est 4 000 migrants qui sont récupérés en seulement 48 heures. Un record ! Explication : la mer semble être plus clémente ces derniers temps. D’après certains spécialistes, c’est entre 300 et 600 000 personnes qui se tiennent prêtes à traverser ! ! ! Et là, je ne vous parle que du côté italien car on oublie l’invasion par le Détroit de Gibraltar, les enclaves de Ceuta et Mellila mais aussi les îles Canaries.

Il n’y a pas que les fonctionnaires de Bruxelles qui soient complices de cette situation (c’est la face visible de l’iceberg), il y a toute cette armée de l’ombre, ces ennemis de l’intérieur, que constituent les associations humanitaires et autres officines de défense des droits de l’homme. Leur dernier coup en date est d’avoir fait pression pour s’opposer au renvoi accéléré des clandestins, à la demande des pays du sud de l’Europe qui tirent la sonnette d’alarme. Elles ont prétexté que c’est illégal car les clandestins n’ont pas la possibilité de faire appel à un avocat pour se défendre ! ! ! On se demande avec quel argent le clandestin pourrait se payer un avocat ? Qui dit avocat, dit traducteur, dit procédure, dit suivi administratif,… De la folie pure ! Mais pas pour elles : chaque clandestin est une aubaine qui justifie leur existence et permet de réclamer des subventions toujours plus importantes (surtout pour payer les avocats).

Mais Ebola arrive et les choses risquent de prendre une autre tournure. Si le virus continue sa propagation, il est logique qu’il fasse son apparition au milieu des ces masses subsahariennes de clandestins prêts à partir, en manque d’hygiène et de suivi médical, massées sur les côtes. Je ne vous dis pas la bombe virale qui attend la Tunisie, la Lybie et le Maroc. Mais l’Italie aussi : imaginez si un cas est détecté à Lampedusa, la panique générale qui va s’emparer de tout le monde sur place : locaux, clandestins, militaires,… Un vrai chaos qui se propagera à la Sicile avec la fuite des clandestins affolés ?

Pas la peine de compter sur nos humanitaires de l’anti-racisme et des droits de l’homme : ils seront les premiers à foutre le camp et hurler au manque de moyens dans nos hôpitaux français pour nous protéger (surtout eux !). Au moins une chose est certaine, nos politiques trouveront vite les solutions radicales qui s’imposent. Attachez vos ceintures, il va y avoir du retournement de vestes politiques à grande échelle !

 

 

Adresse Contact

AMESIS BAT PROTECT

GENÈVE
Bureau Principal
Rue Du Cendrier 15
1201 GENÈVE CH
SUISSE

UID:
CHE-382.857.008
Handelsregister-Nummer:
CH-660.2.491.017-4

MENTON
18 Promenade du val de MENTON
06500 MENTON FR
FRANCE

PRINCIPAUTÉ de MONACO
Bureau Commercial
GLYCERIO DO ESPIRITO SANTO Janice
11 Boulevard Du Jardin Exotique
98000 MONACO MC

N° SIRET : 750 051 898 00013
N° TVA INTRACOMMUNAUTAIRE : FR49750 051 898 00013

Questions, conseils ou devis
Numéro PORT. DIRECT : 0033 (0)615283829
Numéro BUREAU : 0033 (0)483392088

FORMULAIRE DE CONTACT  

AMESIS infos

 

LA PRINCIPAUTÉ DE MONACO

PARLE D'AMESIS

 

 

AMESIS
Nouveau bureau commercial
à MONACO

 

Boutique NBC en ligne

 

BOUTIQUE NBC EN LIGNE

"AMESIS"